HOME (very) SWEET HOME

« Le Marquis qui l’avait vue si touchée des seules beautés du salon et qui avait mieux à lui montrer, espéra que des objets plus touchants la toucheraient davantage, et se garda bien de l’empêcher de courir à sa destinée » - Jean-François de Bastide, La Petite Maison, 1758 commissariat : Alexandra Midal & Matthieu… Lire la suite HOME (very) SWEET HOME